Les Rencontres Numavenir, vous y étiez !

Témoignages des intervenants des Rencontres Numavenir :

  •  « L’intérêt de Numavenir, c’est qu’il donne aux élèves et aux enseignants, une palette d’outils » – Isabelle Henry, enseignante en économie-gestion filière vente.
  • « Montrer la richesse du partenariat qui est mis en place dans le cadre du projet Numavenir » – Laurence Naert, chef de service académique d’information et d’orientation.
  • « INNOVATION, AUTONOMIE : des mots d’avenir qui collent bien avec les valeurs répandues en entreprise et avec Numavenir. Le numérique c’est également le digital, c’est l’avenir en entreprise. Le projet est en phase avec le monde qui nous entoure » -Didier Lefevre, Directeur général EVERCLEAN et membre des Dirigeants Commerciaux de France.
  • « Les enjeux étaient de faire un bilan quantitatif et surtout qualitatif. Les points positifs, les points à améliorer, vérifier aussi que nos interventions sont utiles aux élèves » – Michel Langenfeld, sénior bénévole de l’association ECTI.
  • « Un vrai impact du projet Numavenir sur le taux de décrochage scolaire » – Loîc Perhirin, formateur des établissements au logiciel Mindview de Matchware.
  • « Le fait que ce soit nouveau, que l’on sorte des sentiers battus pour proposer d’autres méthodologies, d’autres expériences à faire vivre aux élèves, pour mieux leur faire vivre leur scolarité. L’objectif final est qu’ils se sentent mieux dans leur filière de formation » – Barbara Collin, Chargée d’accompagnement des équipes éducatives, Délégation régionale ONISEP
  • « Sur les élèves en difficulté, c’est une source de bien-être, Il y a moins de stress, une relation entre le prof et l’élève qui est différente car on cherche pourquoi il n’a pas réussi »– Franck Frison, enseignant en économie-gestion filière vente.
  • « Le point commun de toutes ces personnes, c’est l’intérêt de l’élève. Un véritable appétit pour aider ces jeunes et les emmener au bout de leur formation »
  • « En intervenant dans les lycées, les jeunes nous apporte la connaissance du monde actuel » – Jacques Parmentier, sénior bénévole de association PIVOD.
  • « C’est une aventure humaine avec une même ambition, celle de porter dans les meilleurs conditions la génération qui monte vers le monde du travail » – Michel Langenfeld, sénior bénévole de l’association ECTI.
  • « On partage beaucoup de choses. On prend bien soin de nos enfants. Je suis très confiante pour l’avenir » – Bedda Ousga, Référente famille, Association ASBH de Freyming-Merlebach