L’évaluation par contrat de confiance retour d’expériences d’un établissement

Regards croisés entre élèves, enseignants, direction, inspection sur les pratiques et les effets de l’évaluation.

Séminaire « Évaluation bienveillante et exigeante » – Décembre 2017

Témoignages de : Fabien Weiss (élève), Franck Frison (enseignant), Isabelle Husson (IEN Economie-Gestion), Bernard Segard (Proviseur), Valérie Dumont (parent d’élève), Charlotte (élève), Christine François (Déléguée académique au numérique éducatif).

Mise en place d’une expérimentation d’évaluation par compétences, dans des classes sans notes, avec l’EPCC (Évaluation par Contrat de Confiance) d’André Antibi, au lycée Hanzelet de Pont-à-Mousson.

À l’initiative de l’expérimentation, Franck Frisson, enseignant, pour qui la note n’est pas toujours juste, parfois inappropriée, pouvant être source de démotivation pour les élèves et conduisant parfois au décrochage et à la démission.

Pour M. Segard, proviseur, les équipes doivent oser, s’autoriser les expérimentations afin de voir ce qu’il en ressortira.

Fabien, élève en Terminale, trouve que cette forme d’évaluation est plus juste et a plus de sens.

Mme Dumont, parent d’élève, témoigne de l’impact positif sur la scolarité de sa fille en mettant en avant cette bienveillance comme source de bien-être et de motivation. L’élève apprend pour elle, pour atteindre des compétences, plus pour « la note ».

Pour Charlotte, élève, l’avantage de l’EPCC est d’avoir la liste des choses essentielles à retenir.

Lien vers le site d’André Antibi sur l’EPCC

epcc, évaluation

Retour vers la page évaluation bienveillante

Laissez un commentaire