ENQUÊTE : EPCC dans les classes entrantes au lycée GEISLER.

IMG_3198

Ergi  et Hamet , salle 25.

 L’évaluation par contrat de confiance a fait l’objet d’un séminaire le 10 Mai 2017 riche et formateur.

Après la mise en œuvre d’un tel mode d’évaluation, il était important d’interroger les élèves afin de mettre en avant la pertinence de celui-ci sur un public en lycée professionnel.

Nous avons choisi de mener cette enquête sur deux classes entrantes hétérogènes, mixtes et représentatives du public en LP : 2COM, 1ECMS.

  1) UNE VOLONTÉ D’ÊTRE ÉVALUÉ EN EPCC :

     Ce sondage met en avant une satisfaction générale de la pratique mise en œuvre. En effet, aucun élève ne s’est positionné sur l’item de réponse « pas du tout satisfait » dans la question n°1. Aussi, notons que 38.71% sont satisfaits alors que 41.94 % sont très satisfaits de ce mode d’évaluation.

Cette enquête met également en exergue la pertinence d’un outil d’évaluation au service de l’apprenant. 7 élèves sur 10 s’accordent à dire que l’évaluation par contrat de confiance mise en œuvre depuis février leur a permis de progresser davantage.

Cette progression ne se reflète pas uniquement en terme de résultat dans la phase terminale du processus d’évaluation mais également dans la nature des relations entretenues avec l’enseignant. En effet, 6 élèves sur 10 affirment que l’EPCC a permis d’instaurer une relation de confiance avec le professeur.

L’analyse nous encourage à poursuivre cette pratique avec la possibilité de la développer sur  d’autres niveaux des cursus de formation BAC PRO ou CAP.

    2) L’EPCC, UN PROCESSUS D’ÉVALUATION AUX COMPOSANTES EFFICACES :

     Une des composantes indispensables de l’EPCC est la séance de pré-contrôle. Celle-ci est très appréciée par les élèves. 8 élèves sur 10 la jugent dorénavant comme indispensable dans le processus d’évaluation.

Ce regain pour cette phase interrogative, souvent jugée comme chronophage et décourageante pour les élèves en difficulté, s’explique par son caractère interactif qui s’illustre par l’intégration du numérique (PLICKERS ;  jeu de question réponse avec formulaire sur internet ;  jeu de question-réponse sur PowerPoint, jeu de question réponse intégré à une vidéo).

L’enquête s’efforce également à comprendre le ressenti des élèves sur d’autres fondamentaux de l’EPCC : la spécificité du barème et la liste de révision.

Ainsi, selon les sondés, 8 élèves sur 10 sont d’accords avec cette nouvelle forme de barème : 16 points destinés aux activités liées aux cours et 4 points appréciant des connaissances étudiées mais non présentes sur la liste de révision.

Lors de la présentation des modalités de l’EPCC, les élèves étaient surpris qu’il est possible de leur donner une liste de révision d’exercices susceptibles de tomber le jour de l’évaluation. La longueur de cette liste est subjective et peut-être controversée d’où l’importance d’avoir interrogé les élèves sur celle-ci. La réponse est sans équivoque, la longueur de la liste peut-être maintenue ainsi. En effet, 80.65 % d’entre eux la juge comme raisonnable.

Aussi, 80.65 % d’entre eux, la juge comme dorénavant un outil indispensable dans leur phase d’apprentissage.

     En somme, l’enquête réaffirme les avantages d’un tel mode d’évaluation. Bien que celui-ci eut été crée et d’abord testé sur un public ne présentant pas les mêmes caractéristiques que les élèves en LP, les résultats de l’enquête montrent une volonté de la part des élèves sondés de continuer à être évalués de la sorte.

Un tel mode d’évaluation demande un ancrage. Toutefois, du fait de l’efficacité de ses composantes,  l’ancrage est rapide et les résultats sont visibles. Dr John Kotter, autorité en matière de leadership et de management du changement, affirme dans les « 8 étapes du changement » pour qu’un changement soit légitime, il doit s’accompagner de résultats rapides et tacites et c’est justement le cas pour l’EPCC.

J’encourage ainsi vivement les collègues qui ne se sont pas encore lancés dans l’aventure de suivre cette dynamique.

L’enquête est en pièce jointe.

 Rapport_EVALUATION_PAR_CONTRAT_DE_CONFIANCE_19-05-2017_16h26                                                                                                                                                                M. Kada ZOUAOUI

Commentaire sur “ENQUÊTE : EPCC dans les classes entrantes au lycée GEISLER.”