Les premières commerce de Pompey à la découverte des facteurs d’ambiance à Metz !

Jeudi 2 février, nous avons été à Metz, dans le but de comparer des magasins du centre-ville de Metz à ceux du centre commercial Waves (66 000m2). Nous sommes arrivés vers 9h au centre de Metz, nous avons fait un tour pour voir le centre Pompidou, la Gare de Metz, l’architecture de la ville. Ensuite, nous sommes descendus place de la Comédie à deux pas de la cathédrale Saint Etienne, que nous avons visitée avant de nous rendre dans différents magasins de la rue Serpenoise. Nous sommes donc allés à la rencontre des différents employés de certains magasins de la rue afin de poser quelques questions sur les facteurs d’ambiance et la signalétique en magasin. Dans la mesure du possible nous avons pris des photos pour illustrer nos questionnaires. Nous avons complété les questionnaires jusqu’à 12 h, ensuite nous avons repris le bus qui nous a conduit à la zone ACTISUD au centre WAVES. Nous avons pris notre repas sur place et ensuite nous devions visiter au moins cinq magasins qui avaient été déterminés à l’avance. Chaque groupe de cinq élèves devait compléter au moins cinq questionnaires au sein des différents magasins du Centre Commercial.

Nous avions pris la précaution de prévenir le directeur du Centre, de notre venue ce jour par une lettre lui précisant les objectifs de notre visite, or lorsque nous sommes allés à l’accueil, il ne se souvenait pas avoir reçu notre courrier !

Nous avons pu constater que l’accueil qui nous était réservé dans certains magasins du centre Waves était nettement moins chaleureux qu’au centre-ville de Metz. Les employés et les responsables  des magasins du centre WAVES se sont montrés peu disponibles malgré le peu de clients en magasin !. Nous avons tout de même eu de bonnes surprises avec certains enseignes qui se sont montrées coopératives telles que : Nike, Intersport….

Nous avons pu constater que les magasins du centre Commercial étaient plus vastes que ceux du centre-ville, avec beaucoup plus d’objets de décoration, de très grandes vitrines. Les vendeurs étaient cependant moins à l’écoute du client et vaquaient à leurs occupations, alors qu’en centre-ville chaque vendeur ou vendeuse accordait de l’importance à tout client qui pénétrait dans le magasin.

La classe de 1com et leurs enseignants.

unadjustednonraw_thumb_419bunadjustednonraw_thumb_4163 unadjustednonraw_thumb_4189 unadjustednonraw_thumb_416f

Laissez un commentaire

Pas de commentaire “Les premières commerce de Pompey à la découverte des facteurs d’ambiance à Metz !”