Séminaire « Évaluation bienveillante et exigeante par le numérique »

Ce mercredi 13 décembre 2017 l’équipe Numavenir a organisé un séminaire sur « l’Évaluation bienveillante et exigeante par le numérique » au lycée professionnel René Cassin de Metz.

Environ 180 personnes étaient présentes et très enthousiasmées par les présentations et les prestations des intervenants sur les différents types d’évaluations bienveillantes associées au numérique.

           

Lors de la table ronde, les témoignages d’élèves et de parents, de M. FRISON, enseignant et de M. SEGARD, proviseur du lycée Hanzelet de Pont à Mousson, ainsi que celui de Mme HUSSON, IEN ET Economie et Gestion ont démontré combien l’évaluation bienveillante peut aider les élèves à reprendre confiance en eux.

Mme Isabelle HENRY, enseignante et formatrice à l’Espé, Mme Ana Bela VARANDAS enseignante, Mme Caroline GENNARI, enseignante et responsable module évaluation Numavenir et Mme Lucie HASSANY, Chef produit Itop éducation ont pu exposer les nouvelles perspectives envisagées sur l’évaluation bienveillance par le numérique dans le cadre du projet numavenir.

          

M. Jean-François PARMENTIER, ingénieur de recherche, CERFACS, IRES de Toulouse  et M. Franck SILVESTRE, maître de conférence à l’université Paul Sabatier de Toulouse III, ont présenté Tsaap-Notes, outil pour l’évaluation formative développé dans le cadre d’une thèse avec l’IRIT et la société Tice Time.

M. André ANTIBI, professeur d’université émérite de mathématiques à l’université Paul Sabatier de Toulouse, chercheur en sciences de l’éducation et Mme Corinne OTTOMANI-CROC enseignante au lycée Louis Aragon de Muret nous ont expliqué le phénomène de la Constante Macabre et comment y faire face en pratiquant l’Évaluation Par Contrat de Confiance.

Les élèves de Mme Barateig nous ont fait l’honneur d’un moment culturel et artistique très émouvant en présentant un montage vidéo et un chant contre le racisme.

Merci à tous !