Commentaire sur “et 2 …”