UN PREMIER PROJET TOUT EN DOUCEUR COMME UNE BRIOCHE !

 

Photo de la classe avec la bénévole de l’association AEIM
Exercices de rendu de monnaie

Vente à l’administration

Réalisation du chèque XXL

Les élèves de la classe de 3e Vente – Distribution – Logistique de la SEGPA CHEPFER

Comme nos camarades de l’an dernier, nous avions envie de participer à l’opération « BRIOCHE DE L’AMITIÉ ». Notre enseignante a fait venir une bénévole de l’association AEIM de Villers-lès-Nancy. Avant cette entrevue, nous avons préparé une interview avec le logiciel MindView, c’était cool !  

Lorsque Mme D. est repartie, on était encore plus motivé à aider les enfants inadaptés mentaux. Elle nous a bien expliqué les objectifs de l’association et on lui a promis de vendre encore plus de brioches cette année, pour aider à financer le fond de solidarité (projet mis en place par l’association AEIM).

La semaine précédant l’action,  notre professeur a voulu que l’on fasse la promotion de l’opération

 

devant les classes et le personnel du collège.  Nous devions expliquer le but de cette opération. Nous nous sommes beaucoup entraînés à l’oral dans des jeux de rôles.

Quel stress !

Le jour de la promotion, on pensait ne jamais y arriver…nos cœurs battaient fortement et on avait très peur de ne pas réussir à parler devant des inconnus. Notre professeur nous a encouragés .Elle a dit que nous étions tous capables de réussir car on avait bien travaillé notre argumentaire et qu’elle croyait en notre travail. En plus, on était évalué par les enseignants qui nous recevaient. Alors,  juste avant de partir faire notre présentation devant les classes,  on s’est mis en cercle en se tenant par la main, on a bien respiré et on s’est encouragé.

Quel exercice difficile ….  Allez, on est prêt !

Plusieurs d’entre nous passaient par deux et les plus téméraires ont essayé seuls. Le premier passage n’a pas toujours été simple car on bégayait et ne connaissions plus notre texte à cause du stress. Et puis, c’était difficile de parler devant un groupe d’élèves. Les passages suivants ont été plus faciles car on prenait confiance en nous.

 Quelle belle expérience ! 

 

Enfin, le jour de l’action arriva. La vente était prévue pendant les récréations.  Nous avions installé nos stands à deux endroits du collège. Le premier stand fabriqué par nos camarades de la section Habitat en palettes recyclées a été placé près de la vie scolaire ; il était surtout réservé à la vente aux élèves, de petites brioches confectionnées par les camarades de la section Hygiène Alimentation Service. Le deuxième stand était prévu pour le personnel du collège et a été  placé près de l’administration et de la salle des professeurs. Là, on vendait des brioches fabriquées par les apprentis boulangers du CEPAL ; on offrait un café à chaque brioche achetée. On a eu beaucoup de succès et il était difficile de s’occuper de tous les clients en même temps en quelques minutes. On a recommencé l’action le lendemain avec autant de succès.

La semaine suivante Mme D. est revenue au collège et nous lui avons remis la somme d’argent récoltée. On était très fier de la réussite de notre opération car on avait gagné plus d’argent que l’année précédente. On a fabriqué un chèque en taille XXL et nous avons pris une photo de la classe avec Mme D.

(Diaminatou, Elise, Manon, Marina, Mathias, Roselyn et Sofiane )

 

 

Commentaire sur “UN PREMIER PROJET TOUT EN DOUCEUR COMME UNE BRIOCHE !”