Interview de M. KLEIN, formateur académique